1

Samuel Coisne

,

Arts plastiques, installation, sculpture

71 Rue de Belgrade

Samuel Coisne est un jeune artiste français arrivé en Belgique pour ses études et qui n’a jamais vraiment retraversé la frontière. Diplômé en 2004 d’un Master en Arts Plastiques à l’école ARTS2 de Mons, il entame quelques années plus tard une série d’expositions de groupe. Après avoir été boursier à la TAMAT (Tournai) il est sélectionné pour le Prix Médiatine 2011 et le Prix de la Jeune sculpture de la communauté Française de Belgique. La même année, en résidence à La Malterie (Lille), il présente "Tours et détours d’une disparition programmée", micro-usine autofonctionnelle où la disparition d’un élément amène l’apparition d’un autre. Peu à peu, son langage prend forme. En 2013, il est présent à Art Paris Art Fair au Grand Palais sur le stand de la galerie libanaise Alice Mogabgab, galerie avec laquelle il travaille depuis. En 2014, il présente l’exposition "Sweet cuts à Beyrouth" puis en 2015 "The Glory Of Broken Things" à la MAAC (Maison d’Art Actuel des Chartreux - Bruxelles), exposition qui marque la fin d’une résidence de 3 ans. Son travail évolue depuis vers un nouveau projet "Parts of Infinity".

La fragilité, le hasard et l’apparition sont au cœur de la pratique de Samuel Coisne. En jouant avec les codes, les divers matériaux, ou encore la question du réel et de l’illusion, il donne à son travail une poétique et une réflexion sur la société d’aujourd’hui.