31

Dorothée Wycart

,

Peinture, photographie

108/rez Avenue Albert

Originaire du nord de la France et vivant à Bruxelles depuis 15 ans, Dorothée Wycart a étudié l’art à l’Institut Saint-Luc de Tournai et à l’Ecole Supérieure d’Art du Nord de la France. Si le dessin et la peinture ont été ses premiers médiums, elle a trouvé un réel moyen d’expression dans la photographie. Ses images se construisent comme des peintures afin d’atteindre une texture visuelle et plonger le spectateur dans un sentiment d’incertitude face au réel. Elle crée des formes biomorphiques évoquant des organes humains ou des animaux, des racines, des molécules, des êtres marins, etc. Ce sont ses paysages mentaux, irréels, oniriques, fluides, aériens et trempés. Ils sont faits de lumière, de reflets et d'interférences.

Les photographies et tableaux deviennent le moyen de toucher le fond de la poésie par effet de surface. Les corps féminins sont plongés au milieu des éléments aquatiques, minéraux, végétaux pour suggérer une énergie vitale et une forme d’extase. La question majeure reste : « qu’est-ce qu’une image ouvre? » Les prises sont moins des figures que des substances dans une esthétique qui accepte l’éros, en accord avec une particulière et une atonale densité lyrique. En effet, l’image ne «chante» plus, elle fait même mieux en sortant du magma, selon l’hypothèse de l’être d’une intimité de l’émotion.

Lien : https://dorotheewycart.tumblr.com